J’utilise depuis un certain temps Ubuntu comme étant mon principal OS pour ce qui est “serveur” et mes expérimentations. J’ai emprunté ce chemin pour des raisons de facilités et rapidités. Montez un Ubuntu, autant Desktop que Server prend peu de temps et son arbre de packages est relativement à jour… Ce qui par conséquent, diminue le temps et l’entretien.

Mais… avec le temps, le template de base d’Ubuntu est brisé. Il partionne le disque de façon à ce que le /boot fini toujours par se remplir à saturation. Il faut ensuite faire quelques manoeuvres en ligne de commande (mes serveurs n’ont aucune interface graphique) pour nettoyer le /boot et permettre  la gestion des packages de repartir normalement. Ce que j’ai économisé en temps à l’installation, je le perds à l’entretien.

Je fais donc un retour aux sources. Je vais convertir mon infrastructure en OpenBSD. Ça demande une plus grande énergie de démarrage, mais aura l’effet de réduire le temps que je dois consacrer à son entretien… Et considérant le degré de sécurité, je vais gagner en protection de mes infrastructures.

Si le temps me le permet, je ferai une série pour expliquer les choses à faire pour l’utilisation d’OpenBSD et de bénéficier de toutes les fonctionnalisés et sa sécurité (pledge *wink*).

Les gains rapides finissent toujours par nous couter plus tard :-S