Je suis tombé sur cet article:

How to sneak into a security conference

C’est toujours amusant de prendre comme cible un événement de sécurité et de le tourner en ridicule en montrant certaines faiblesses. Cela dit, ça n’a pas tellement de mérite puisque c’est un mélange des genres, où le contenu (sécurité) est confondu avec le contenant (organiser des conférences). À cela, il faut aussi comprendre que la perte financière associée à ce qu’un petit nombre de personnes entre sans autorisation est sans conséquence sur un événement comme le RSA. Conséquemment, les énergies qui sont déployées pour limiter autant que possible, mais pas à tout prix. Ça ne serait pas la même chose si des secrets d’État étaient dans ces lieux 😉